Pius Fox et la couleur des souvenirs

À Clermont-Ferrand, le Frac-Auvergne met en lumière les peintures subtiles de Pius Fox, entre abstraction et figuration.

Des mauves déteints, des gris aux infinies nuances, des bleus fantomatiques : l’œuvre de Pius Fox (né en 1983) se décline dans une palette mate aux couleurs de cendre. L’artiste allemand piège le spectateur dans un jeu subtil de contradictions optiques, passant sans crier gare de l’abstraction à la figuration. Ce travail subtil, cette peinture discrète construit et sape les images. Dans le rectangle conventionnel qui délimite le tableau, un monde surgit en silence, monumental malgré le petit format généralement adopté par Pius Fox. Avec cet art du peu, sur lequel flotte l’inquiétude des souvenirs à demi effacés, c’est le plaisir pur de la peinture qui finit par l’emporter. Un livre accompagne cette première exposition dans une institution publique.

Jérôme Coignard pour Connaissance des Arts

AFFICHE_PIUS

recent news

Search :

Archives