Art Paris Art Fair – Grand Palais

Retrouvez la Galerie Vidal – Saint Phalle à la foire Art Paris Art Fair au stand B10 dans la nef du Grand Palais.

Sept artistes de la galerie seront présentés lors de l’évènement: Martin Assig, Tony Bevan, Piero Pizzi Cannella, Lorenz Estermann, Pius Fox, Per Kirkeby et Lance Letscher. Cette sélection comprend à la fois des artistes confirmés mais aussi des artistes émergents comme Pius Fox dont la galerie a fait découvrir le travail pour la deuxième fois du 7 décembre 2013 au 23 janvier 2014.


Tony Bevan présent dans plusieurs musées chinois

En juillet 2014, le Long Museum de Shanghai, qui réunit dans ses collections un nombre significatif d’œuvres de Tony Bevan, organisera une exposition personnelle de l’artiste.

Celle-ci devrait être suivie d’expositions similaires dans d’autres grands musées, notamment à Beijing.

Long Museum

No.210, Lane 2255, Luoshan Road, Shanghai.


Tony Bevan

TONY BEVAN

« Table Top » et œuvres récentes

19 Janvier- 4 mars 2006

L’Institut d’art moderne de Valence (IVAM), Espagne, vient de consacrer à Tony Bevan une importante rétrospective (28 septembre-8 janvier 2006).

Après cette exposition muséale, la galerie Vidal-Saint Phalle est heureuse de présenter une sélection d’œuvres récentes de l’artiste autour des « Table Top et œuvres récentes ».

Tony Bevan aborde depuis de nombreuses années deux thèmes distincts :

  • Celui des architectures dont l’inspiration a évolué au fil des années : « intérieurs », « corridors », « charpentes » (rafters), puis « mobilier d’atelier » (studio furniture), et récemment « dessus de table » (table top).
  • Celui des têtes, traitées en gros plan.

Ces deux thèmes tendent cependant à s’entrecroiser, comme le souligne Kosme de Barañano, conservateur de l’exposition de l’IVAM, dans la préface du catalogue :

« Ces architectures ne sont pas des vues topographiques, mais des espaces mentaux, comme les têtes, et sa propre tête donnée en modèle, ce sont des espaces intérieurs dans ces têtes. Tony Bevan abandonne presque entièrement toutes références au visage pour ne laisser qu’un enchevêtrement de lignes, un labyrinthe intérieur, un espace architectural… ces têtes ne sont pas des caricatures mais des icônes essentielles. »

Tony Bevan utilise principalement le charbon de bois et l’acrylique. Le charbon de bois est choisi en fonction des qualités (couleur, dureté, texture) du bois d’origine : peuplier, saule, cep de vigne, etc …

Tony Bevan travaille à plat, la toile (ou le papier) posée sur le sol de son atelier, et le charbon de bois qu’il utilise pour dessiner tend, par la force du trait, à se fragmenter en une pluie aléatoire et à constituer un fond naturel, un élément vital du travail, cet aspect est bien décrit (dans la préface du même catalogue) par Jonathan Sinclair-Wilson.

« Tony Bevan réalise l’essentiel de son travail sur le sol, en l’approchant- on est tenté de dire l’attaquant- de différents angles. Peut-être comme Antée, gagne-t-il en force de ce contact élémentaire avec le sol, et lui-même parle de la pression descendante qu’il exerce, et de la résistance qu’oppose également le sol sur lequel il est agenouillé… cette méthode de travail, qui réduit son champ de vision comme ne le ferait pas le travail sur chevalet ou au mur, permet à l’image d’accaparer toute son attention »

 

Tony Bevan est né en 1951 à Bradford, Angleterre.

Il vit et travaille à Londres.

Il a exposé ces dernières années en Angleterre (Whitechapel Art Gallery, Theo Waddington Fine Art, Matt’s gallery, Michael Hue-Williams Fine Art, James Hyman Fine Art), aux Etats-unis (L.A Louver gallery, Californie ; Robert Miller gallery, New York) en Allemagne (galerie Wittenbrink, Munich), en Israël (The Israël Museum, Jérusalem), en Espagne (Michel Soskine, Madrid).

À Paris, la galerie Vidal-Saint Phalle a réalisé une première exposition personnelle en 2003.

Le musée Maillol a réalisé en 1999 une exposition collective remarquée : « L’école de Londres, de Bacon à Bevan »


La Galerie Vidal-Saint Phalle a 20 ans

article pariscope mars 2010 -1


Tony Bevan – Martin Assig – Max Neumann

7 janvier – 21 février 2012

La galerie Vidal-Saint Phalle est heureuse de présenter le travail récent de trois artistes avec lesquels elle collabore depuis de nombreuses années.

Martin Assig est né en 1959 à Schwelm, Allemagne, et vit et travaille à Berlin et Brädikow.

Principales expositions publiques (sélection) :

Musée des Beaux-Arts de Sarrebruck, Centre d’art Reina Sofia, Madrid, Neues Museum Weserburg, Brême, Centre d’art Caja de Burgos notamment.

Sont présentés à cette exposition différents travaux récents :

Une suite de pastels sur papier, dont le titre générique « St Paul » rend hommage à Paul Klee – des peintures à l’huile de petit format, peintes sur des tableaux d’amateurs dont elles laissent visibles certains éléments – et de grandes encres sur papier.

Martin Assig associe de la cire industrielle aux différents mediums qu’il utilise, étant attaché à l’effet particulier de transparence que donne la cire. Dans ses travaux, il aime également évoquer sa vie intérieure, les pensées qui l’animent : des mots traversent ses œuvres, mots sérieux, mots qui questionnent et parlent d’une volonté de retour à l’essentiel.

Tony Bevan est né en 1951 à Bradford, Angleterre, et vit et travaille à Londres.

Principales expositions publiques (sélection) : Musée Maillol, Paris, The Israel Museum, Jérusalem, Ivam, Valence, Espagne, Whitechapel gallery, Londres, National Portrait Gallery, Londres, Today Museum, Beijing, notamment.

Le travail de Tony Bevan se poursuit autour de deux thèmes principaux, les «architectures », dont les motifs évoluent au fil du temps, et les «têtes » ou autoportraits. Ces deux thèmes tendant à s’entrecroiser, les caractéristiques du visage étant abandonnées au profit d’un enchevêtrement de lignes essentielles. Dans cette exposition, certains visages empruntent une forme nouvelle ( “Le sourire” ) tandis que d’autres poursuivent certaines références précédemment faites, notamment au sculpteur du 18ème siècle, Messerchmidt.

Tony Bevan utilise essentiellement le charbon de bois et l’acrylique, travaillant à plat sur le sol de son atelier. Il dessine préalablement au charbon de bois avant de recouvrir ce trait initial d’acrylique. Par la seule force du trait, le charbon de bois tend à se fragmenter et à se disperser sur le support.

Max Neumann, né à Sarrebruck en 1949, vit et travaille à Berlin.

Principales expositions publiques (sélection) : Musée Folkwang d’Essen, Musée du Schleswig-Holstein, Musée des Beaux-Arts de Sarrebruck, Musée d’Ixelles, Bruxelles notamment.

La figure est le principal sujet de Max Neumann. Une figure souvent privée de traits distinctifs où peut manquer le regard, ou la bouche, ou une oreille. Ces figures sont rarement des portraits – le visage de quelqu’un en particulier, saisi dans sa singularité- ou les archétypes d’un caractère ou d’un état particulier. Ce sont des moments de la conscience, des paysages d’inquiétude que nous voyons de loin et à distance. Nul drame, familier ou tragique, que nous soyons contraints de partager.

Ces dernières années, le travail de Max Neumann s’est enrichi d’un changement des techniques utilisées, travaillant plus fréquemment à l’huile, de façon plus serrée, le trait plus dessiné, les couleurs posées différemment, acidulées.


20 Ans Après

20 ans après

1 avril – 4 mai 2010

La Galerie Vidal – Saint Phalle célèbre ses 20 ans d’activité en présentant un ensemble d’œuvres des artistes qu’elle expose :

Martin Assig, Tony Bevan, Lorenz Estermann, Joseph Hart, Olav Christopher Jenssen, Per Kirkeby, Lance Letscher, William MacKendree, Thomas Müller, Max Neumann, Piero Pizzi Cannella, Tiphaine Popesco, Albert Ràfols-Casamada, Pierre Tal-Coat

Elle a eu le plaisir – pour la majeure partie de ces artistes – de montrer la première fois leurs œuvres en France et elle est particulièrement heureuse de travailler avec certains depuis le début de son activité.

La galerie a régulièrement réalisé des catalogues ou des livres pour ces artistes, soit à l’occasion des expositions dans ses murs soit à l’occasion des expositions muséales auxquelles elle a participé.

 

Schwontowski, das gebet, 2000, tm sur toile, 80 x 70 cm

Schwontowski, das gebet, 2000, tm sur toile, 80 x 70 cm

20 years later

1st of april- 4th of may 2010

The Vidal-Saint Phalle Gallery celebrates it’s 20 years of activity presenting a group of works of the artists the gallery exhibits:

Martin Assig, Tony Bevan, Lorenz Estermann, Joseph Hart, Olav Christopher Jenssen, Per Kirkeby, Lance Letscher, William MacKendree, Thomas Müller, Max Neumann, Piero Pizzi Cannella, Tiphaine Popesco, Albert Ràfols-Casamada, Pierre Tal-Coat

The gallery has had the pleasure –for the majority of the artists- to have shown their works for the first time in France and we are particularly pleased to still be working with some of them since the beginning of our activity.

The gallery has regularly edited catalogues or books for theses artists, either for exhibitions within the space or for joint exhibitions with museums.

Grenadine Painting - Allegory, huile sur toile, 52 x 42 cm

Grenadine Painting – Allegory, huile sur toile, 52 x 42 cm

Grenadine Painting - Ingredience, huile sur toile, 52 x 42 cm

Grenadine Painting – Ingredience, huile sur toile, 52 x 42 cm

 

 

 


recent news